Insomnie – Lâchez prise grâce au Reiki, plantes et hypnose

insomnie - copie

Le sommeil nous permet de récupérer et de nous régénérer. Nous ne pouvons ni le contrôler, ni le provoquer car il a son propre rythme et il dépend de notre état de sérénité ou de tension. L’insomnie peut correspondre à une peur à s’abandonner et à se laisser aller. On peut vivre de l’insécurité et vouloir avoir le contrôle sur tout ce qui se passe dans la vie.

 L’insomnie peut apparaître pour de nombreuses raisons. C’est pourquoi un soin Reiki traite toujours la personne dans sa globalité.

Lorsqu’on dort, nos facultés mentales dorment aussi et on est plus vulnérable car nos sens sont plus alertes et ouverts à l’inconnu. C’est pourquoi en gardant notre mental occupé avec toutes sortes d’idées, toutes sortes de situations, mêmes fictives, on empêche le sommeil de nous gagner.

L’insomnie affecte tous les groupes d’âge. Parmi les adultes, elle affecte plus souvent les femmes que les hommes. L’incidence tend à augmenter avec l’âge.

Le traitement Reiki a un effet sédatif et apaisant ; associé à l’hypnose et/ou à des plantes, il vous permettra de retrouver des nuits paisibles.

Nombreuses sont les plantes sédatives ou hypnotiques. Parmi les plus populaires et les plus efficaces, on compte notamment la valériane, le houblon, la passiflore… Mais attention, avec ces plantes, il faut prendre en compte les interactions possibles avec des médicaments, ou les contre-indications dans certaines situations. On leur préfèrera alors d’autres, plus douces (que l’on choisira aussi selon la cause de l’insomnie) : camomille, verveine, tilleul ; mais aussi cataire, scutellaire, ortie, qui agissent plus profondément sur le système nerveux dans son ensemble.

Quant à l’hypnose, elle est bien connue pour aider à lever les troubles éventuels qui peuvent être à l’origine d’une insomnie passagère, ou même plus ancienne. Il s’agit souvent d’angoisses, de peurs, de stress / burnout, de ruminations… L’hypnose permettra dans un premier temps de se relaxer, mais aussi d’aller plus loin en désamorçant les tensions sous-jacentes qui minent le sommeil. Cependant, nul n’est besoin de décortiquer ou de rechercher les causes pour qu’elle soit efficace ! L’hypnose va agir en profondeur, durablement, mais de la façon la plus simple et la plus naturelle, sans faire intervenir aucun esprit d’analyse – tout se passe à un niveau spontané, que l’on ne sait pas forcément expliquer, bien que cela fonctionne…

On aura alors pour résultats :

  • Une relaxation profonde qui permettra de passer de bonnes nuits de sommeil.

  • Un sommeil réparateur de bonne qualité qui donnera la possibilité de se régénérer et de retrouver son énergie.

  • En finir avec les états d’irritabilité ou d’angoisse dues à la fatigue.

  • Retrouver la capacité de se faire confiance au moment du coucher.

  • Sortir de ce cercle de réveil intermittent.

La cure de détox au printemps – Partie 1: pourquoi une détox ?

figur hat akku leerLe printemps est déjà là – même si, ces jours-ci au Québec, il se fait légèrement attendre… Or en naturopathie, et plus particulièrement en phytothérapie, le changement de saison est synonyme de transition. Au printemps, certaines personnes font souvent chez elles un grand nettoyage. Et en soi, un fourmillement, le besoin de s’ouvrir à ce nouveau cycle devient impérieux.

Autrefois, lorsque les hommes calquaient le décompte du temps sur le rythme des saisons, le printemps marquait le début d’année : en Europe, jusqu’au 16ème siècle, le calendrier julien commençait le 25 mars, début du printemps. Cette période était donc celle du renouveau, de la renaissance. Il n’est pas étonnant que le printemps soit un moment propice – l’automne l’est également – pour faire une cure de détoxification par l’herboristerie. Si nous restons à l’écoute de notre rythme biologique, nous ressentons effectivement le désir d’éliminer nos « peaux mortes » et nos vieilles habitudes d’hiver, de se préparer à sortir de notre grotte, pour s’activer, courir le monde ou socialiser avec nos pairs !

Cette cure nous permettra de repartir d’un pied nouveau, avec des organes émonctoires (que sont les organes d’élimination suivants : intestins, foie, reins, peau, systèmes lymphatique et sanguin) ré-activés, efficaces et en bonne santé. Les émonctoires sont les principes nettoyeurs de notre corps tout entier : ils nous lavent des toxiques indésirables que nous ingurgitons bien malgré nous, par ce que nous respirons, ce que nous mangeons, ce que nous buvons… Dans notre société actuelle, le mode de vie le plus sain soit-il n’est pas exempt de ces polluants !

Le stress et la fatigue chronique, qui affaiblissent notre système immunitaire, sont souvent des facteurs aggravants. Or, qui n’y est pas exposé à un moment ou un autre ? Dans la nature, les animaux, n’écoutant que leur instinct, se prêtent volontiers à la détoxification ; l’exemple le plus proche de nous et le plus visible reste celui du chat, qui mâchouille régulièrement de l’herbe pour désencombrer et purifier ses intestins.

Très souvent, la cure de détoxification nous aide à réduire des symptômes chroniques d’intoxication tels que les ballonnements, l’acné, la somnolence et le manque d’énergie… Elle peut également être choisie comme introduction à n’importe quel autre traitement prescrit par un herboriste.

En phytothérapie, de nombreuses plantes médicinales peuvent nous aider à effectuer un tel nettoyage. Un protocole particulier pour la détox’ doit être appliqué, même s’il doit parfois être adapté au cas et aux besoins de chaque personne. Les enfants, les personnes âgées et les personnes fragilisées par la maladie doivent suivre une cure très douce. Nous développerons en détail dans le prochain article (La cure de détox’ au printemps – partie 2) le protocole de détox’ que nous vous conseillons. À SUIVRE…

Pour suivre notre actualité, aimez notre page Facebook !

Contact