Changement de saison – bienvenue au printemps

5elements

 

Bien qu’il ne soit pas encore visible, le printemps est là depuis le 4 février, selon les principes de la philosophie chinoise. Il durera jusqu’au 17 avril. L’hiver est donc fini, le Yin décroît et le Yang recommence à croître. Le Printemps correspond à l’élément Bois.

Le Mouvement Bois représente la force d’activation et de croissance qui s’affirme au départ d’un cycle, il correspond à la naissance du Yang. Le Bois est une force active et volontaire comme la force puissante et primitive de la vie végétale qui germe, croît, émerge du sol et s’élève vers la lumière. Le Bois se courbe et se redresse.

C’est la période idéale pour recevoir un shiatsu. C’est l’occasion d’harmoniser l’énergie de votre corps avec celle de la saison et vous permettre de la vivre pleinement.

Lorsque l’énergie du Foie et de la Vésicule biliaire est équilibrée, le désir de créer, de transmettre, la clarté et la vivacité d’esprit, la lucidité et le calme sont disponibles, ainsi que les rêves riches, car le Foie est “le maître des rêves” ; l’image qui est associée est celle d’un “promeneur libre et aisé”.

En revanche, si cette énergie est trop forte, c’est la colère, l’irritation, l’exigence exagérée, l’insomnie et les maux de tête qui nous guettent !… Trop faible, c’est la procrastination : il nous devient alors impossible de passer à l’action, de vivre l’instant présent en prenant les bonnes décisions. Les signes en sont aussi des réveils difficiles, des soupirs fréquents.

Le grand « nettoyage de printemps » est particulièrement salutaire dans la maison mais aussi en nettoyant le Foie doucement (artichaut, radis noir, romarin, bardane, fumeterre, chardon marie, chicorée, chrysantellum américanum, desmodium, ubier de tilleul, sève de bouleau).
Le jus d’un demi-citron dans un verre d’eau le matin pourra être également bienvenu, attention cependant à l’excès d’acide qui risque de blesser les tendons, les muscles et les ongles (tissus reliés au Bois). Un jeûne court régulièrement va également aider au drainage.

Auto-massages :
– Faire régulièrement un palming des yeux (frotter vigoureusement les mains l’une contre l’autre jusqu’à échauffement puis les poser en coupe sur les yeux sans appuyer sur les globes oculaires pour obtenir l’obscurité la plus totale), surtout si vous travaillez sur écran (valable toute l’année mais particulièrement au printemps). Recommandé: 3 minutes de palming toutes les heures.
– Fermer les yeux et appuyer délicatement sur les globes oculaires avec les doigts joints, écarter les mains comme pour brosser l’œil vers l’extérieur. A faire 5 fois régulièrement (avant le palming par exemple)
– Poser vos mains en coupe sous les seins (voir image en bas de page, localisation exacte sous le mamelon, entre la 6e et 7e côte) et laissez la zone se détendre.

la marche consciente :

La marche permet de se délier, de se délasser, de se dégourdir, nous libère de l’emprise hivernale et mobilise un très grand nombre de muscles. Le printemps ranime la mobilité du corps, et pour en profiter, la souplesse et l’élasticité des muscles et des tendons est nécessaire ; mais il existe une fragilité particulière à cette saison, aggravée par le VENT. En MTC, il représente une énergie dite “perverse” qui amplifie les effets négatifs du froid et de l’humidité.  Les signes principaux d’une “attaque de Vent” sont des symptômes variés qui se déplacent sans cesse dans le corps : tel jour une douleur au genou, le lendemain une migraine, plus tard les yeux larmoyants, des frissons, etc…

Profitez du retour des beaux jours pour prendre l’air, pour faire des petites marches dans la nature qui se réveille tout doucement également. Mais n’oubliez pas de vous protéger Les zones du corps particulièrement sensibles au vent, qui sont : la nuque, le haut du dos et les épaules.

Bon printemps.

Insomnie – Lâchez prise grâce au Reiki, plantes et hypnose

insomnie - copie

Le sommeil nous permet de récupérer et de nous régénérer. Nous ne pouvons ni le contrôler, ni le provoquer car il a son propre rythme et il dépend de notre état de sérénité ou de tension. L’insomnie peut correspondre à une peur à s’abandonner et à se laisser aller. On peut vivre de l’insécurité et vouloir avoir le contrôle sur tout ce qui se passe dans la vie.

 L’insomnie peut apparaître pour de nombreuses raisons. C’est pourquoi un soin Reiki traite toujours la personne dans sa globalité.

Lorsqu’on dort, nos facultés mentales dorment aussi et on est plus vulnérable car nos sens sont plus alertes et ouverts à l’inconnu. C’est pourquoi en gardant notre mental occupé avec toutes sortes d’idées, toutes sortes de situations, mêmes fictives, on empêche le sommeil de nous gagner.

L’insomnie affecte tous les groupes d’âge. Parmi les adultes, elle affecte plus souvent les femmes que les hommes. L’incidence tend à augmenter avec l’âge.

Le traitement Reiki a un effet sédatif et apaisant ; associé à l’hypnose et/ou à des plantes, il vous permettra de retrouver des nuits paisibles.

Nombreuses sont les plantes sédatives ou hypnotiques. Parmi les plus populaires et les plus efficaces, on compte notamment la valériane, le houblon, la passiflore… Mais attention, avec ces plantes, il faut prendre en compte les interactions possibles avec des médicaments, ou les contre-indications dans certaines situations. On leur préfèrera alors d’autres, plus douces (que l’on choisira aussi selon la cause de l’insomnie) : camomille, verveine, tilleul ; mais aussi cataire, scutellaire, ortie, qui agissent plus profondément sur le système nerveux dans son ensemble.

Quant à l’hypnose, elle est bien connue pour aider à lever les troubles éventuels qui peuvent être à l’origine d’une insomnie passagère, ou même plus ancienne. Il s’agit souvent d’angoisses, de peurs, de stress / burnout, de ruminations… L’hypnose permettra dans un premier temps de se relaxer, mais aussi d’aller plus loin en désamorçant les tensions sous-jacentes qui minent le sommeil. Cependant, nul n’est besoin de décortiquer ou de rechercher les causes pour qu’elle soit efficace ! L’hypnose va agir en profondeur, durablement, mais de la façon la plus simple et la plus naturelle, sans faire intervenir aucun esprit d’analyse – tout se passe à un niveau spontané, que l’on ne sait pas forcément expliquer, bien que cela fonctionne…

On aura alors pour résultats :

  • Une relaxation profonde qui permettra de passer de bonnes nuits de sommeil.

  • Un sommeil réparateur de bonne qualité qui donnera la possibilité de se régénérer et de retrouver son énergie.

  • En finir avec les états d’irritabilité ou d’angoisse dues à la fatigue.

  • Retrouver la capacité de se faire confiance au moment du coucher.

  • Sortir de ce cercle de réveil intermittent.

Chakras – Bien-être et maladies

Chakras

Le terme  » chakra  » provient du sanskrit et signifie roue. Ce sont des centres d’énergie situés dans le corps astral. Il y a sept chakras majeurs, le premier à la base de la colonne vertébrale et le septième au sommet du crâne. Ils accumulent le Prana et l’énergie devient de plus en plus subtile à mesure qu’elle s’élève de la base des chakras vers le sommet de la tête. Dans l’image orientale traditionnelle, le chakra est vu comme une fleur de lotus. Cette représentation, conjuguée au symbolisme de la roue, donne l’image d’une forme circulaire tournant sur elle-même tandis que les pétales de la fleur de lotus se déploient l’un après l’autre. Chaque chakra a ses caractéristiques et correspond à une couleur, à un élément et à des fonctions physiques et émotionnelles très précises.

Les dysfonctionnements des chakras peuvent se matérialiser soit par leur rétrécissement ou par un ralentissement de leur vitesse de rotation. Les causes peuvent être nombreuses : des tensions au travail ou dans le foyer, des nouvelles négatives provenant des médias (Radio, TV, journaux..), etc… Ils  viennent aussi de nous même: des traits négatifs de notre personnalité  (rancune, animosité, jalousie, peurs, égoïsme,médisance, agressivité, colères  etc…) ;Toutes ces causes en créant des tensions dans nos corps énergétiques vont entrainer le blocage de nos chakras ; ces derniers alimentant en énergie nos organes, nos tissus, ceux-ci carencés en énergie du fait de ce blocage vont  tomber malades.
Il va sans dire que plus l’esprit connaît la liberté, l’amour et la beauté, plus les champs énergétiques s’élargissent. Au gré de notre évolution, notre santé s’améliore et nous disposons de plus d’énergie pour la guérison, la créativité et la joie.
Le Reiki offre une palette d’outils à la fois simple et efficace. C’est une énergie d’accompagnement de toutes les guérisons, des soins palliatifs, du bien-être général qui peut s’additionner à la médecine allopathique et à tout type de traitement. Le Reiki est particulièrement reconnu dans son rôle efficace pour calmer les douleurs de tout ordre et notamment dans les urgences.

GLANDES ENDOCRINES ET ORGANES CORRESPONDANTS

Chakra RACINE

Glande endocrine: cortex surrénal
Organes : reins, sang, squelette »

Les affections du chakra racine se manifestent dans les pieds, les genoux et les hanches – arthrite, calculs rénaux, ostéoporose, problèmes osseux, maladies auto-immunes …

Chakra SACRÉ

Glande endocrine: ovaires chez les femmes/testicules chez les hommes
Organes : organes sexuels, vessie, utérus chez les femmes, prostate chez les hommes

Un dysfonctionnement du chakra sacré peut provoquer, chez la femme, une endométriose, la stérilité, des douleurs menstruelles chroniques, des fibromes, des affections des ovaires et du col de l’utérus; chez l »homme, des affections de la prostate, une stérilité, un dysfonctionnement sexuel et une sciatique.

Chakra du PLEXUS SOLAIRE

Glande endocrine: pancréas
Organes: estomac, foie, vésicule biliaire, pancréas, intestin grêle, muscles

Les affections dues à un déséquilibre du plexus solaire sont l’indigestion, les aigreurs d’estomac, les ulcères, l’hépatite, les calculs biliaires, la pancréatite et le diabète.

Chakra du CŒUR

Glande endocrine: thymus

Organes: péricarde, cœur, poumons, circulation sanguine

Un dysfonctionnement du chakra du cœur peut provoquer de l’artériosclérose, une angine de poitrine, un infarctus du myocarde, une arythmie cardiaque et une sténose du cœur et des poumons; il peut également affecter ces derniers par le biais de la pneumonie, de la bronchite chronique et de la tuberculose.

Chakra de la GORGE

Glande endocrine: thyroïde

Organes: gorge, bouche, dents, mâchoire, oreilles

Les affections liées au chakra de la gorge sont le mal de gorge, la laryngite, la surdité, les caries dentaires, les gingivites, le syndrome articulaire temporomaxillaire et les affections des vertèbres cervicales.

Chakra FRONTAL

Glande endocrine: hypophyse

Organes: yeux, sinus, base du crâne, lobes temporaux

Les problèmes liés au dysfonctionnement du chakra frontal concernent l’intelligence et la bêtise, la faible affectivité et le surmenage. Ils peuvent provoquer des affections comme la migraine, la cécité et d’autres maladies oculaires comme les glaucomes et la cataracte, des tumeurs au cerveau et les accidents vasculaires cérébraux.

Chakra CORONAL

Glande endocrine: épiphyse

Organes: crâne supérieur, cortex cérébral, peau

Un dysfonctionnement du chakra coronal entraîne des difficultés d’apprentissage, de perception et de compréhension spirituelle. Les problèmes physiques susceptibles de survenir sont l’épilepsie, le daltonisme, l’alcoolisme, les affections nerveuses, la névrose et l’insomnie.

Comment arrêter de fumer : hypnose etc.

Ca y est, vous avez pris la résolution d’arrêter de fumer. Vous êtes décidé, motivé. La bouche pâteuse et l’haleine de chacal au réveil, les mains jaunissantes et les vêtements qui sentent le tabac froid à 10 mètres, la peau grisâtre qui se fripe trop vite au fil des ans, ce n’est plus pour vous.

Mais la motivation seule ne vous suffit pas. Vous aimeriez avoir à vos côtés une béquille, un soutien, un coach (humain ou artificiel) pour traverser cette petite aventure. Alors pourquoi ne pas essayer l’hypnose ? C’est une technique reconnue, qui a fait ses preuves en l’espèce. Qui ne connaît pas quelqu’un dans son entourage proche ou lointain qui a réussi à lâcher la cigarette (définitivement) grâce à l’hypnose ?

Il est important de savoir que votre motivation est la clé : un pré-requis à cette démarche. Comme à toute autre méthode pour arrêter de fumer, d’ailleurs. L’hypnose n’est pas un lavage de cerveau ; contrairement à certaines idées reçues, ce n’est pas une baguette magique. On ne se réveille pas amnésique, à la fin d’une séance, miraculeusement et soudainement transformé en non-fumeur.

Comme pour d’autres problématiques, l’hypnose pourra être un excellent support, une façon de déprogrammer les mauvaises habitudes en parlant à votre Inconscient. Il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’un travail d’équipe, et que votre implication active est une condition préalable absolue.

C’est à partir de cela que le nombre de séances sera déterminé ; si la motivation est forte, une séance unique peut suffire. Cela sait être aussi bien plus long : 10 à 15 séances, si des blocages subsistent, par exemple. Parfois, il arrive que le travail « arrêt de fumer » lève un voile et fasse surgir des questionnements plus profonds. En hypnose, on travaille toujours un seul objectif à la fois, mais de nouveaux paramètres risquent de compliquer et retarder l’intégration des habitudes et changements souhaités.

Il est également essentiel, comme toujours, qu’une démarche en hypnothérapie se fasse de plein gré, selon un choix libre, consenti, personnel. Si votre compagnon/compagne ne supporte plus vos volutes cendrées, et que seul son ultimatum vous pousse à consulter, cela ne fonctionnera pas.

On peut aussi se donner plus de chances de réussite, avec des outils complémentaires. En identifiant la cause (stress, inquiétude, fatigue nerveuse ou physique…), il est possible d’agir sur le fond, i.e. le système nerveux, grâce aux plantes ou aux huiles essentielles. Les toniques du système nerveux, les adaptogènes, ou encore celles qui sont bien connues pour aider à faire la transition lors des sevrages, seront d’un grand soutien.

Mais vous devrez inévitablement contribuer à l’essentiel du travail. Pour arrêter de fumer, vous devez être constant.e, persévérant(e), et, encore une fois : motivé(e). Il faut que vous soyez, en quelque sorte, votre propre coach.

Pour suivre notre actualité, aimez notre page Facebook !

Contact