Massage en entreprise

Massage sur chaise

 

Le mal-être au travail et la santé font partie des nouvelles préoccupations des entreprises.

Le mal-être ou détresse au travail est la résultante du stress. Les conséquences sont importantes : absentéisme, maladies, burn-out… Les causes sont multiples puisque ce mal-être est un phénomène multifactoriel dont les conséquences sont nombreuses et nuisent aux salariés et à l’organisation.

On peut aider à prévenir cette détresse en prenant soin de soi et de ses collègues. Il y a plusieurs moyens pour cela dont l’un d’eux est le massage sur chaise en entreprise.

Les bienfaits du massage :

Pour l’individu :

Le massage thérapeutique a plusieurs avantages : diminution du stress et meilleure résistance aux agents stressants, tonique général, prévention de maux et douleurs liés aux mauvaises habitudes et positions de travail, sommeil réparateur, système immunitaire fortifié, circulation sanguine et lymphatique activée, toxines mieux éliminées, oxygénation amplifiée.

Pour l’entreprise :

Un employeur qui permet à ses employés de recevoir des services de massothérapie régulièrement observe sans aucun doute une augmentation de la productivité et de meilleures performances au travail, par une meilleure concentration et une créativité accrue des employés, ainsi qu’un renforcement du sentiment d’appartenance à l’entreprise, un plus faible taux d’absentéisme, une meilleure qualité de vie au travail et une responsabilisation des employés vis-à-vis de l’importance de leur santé.

Comment se déroule une séance?

Le massage sur chaise se pratique sur une personne habillée. Il dure 10 ou 20 minutes et s’effectue au poste de travail ou dans un lieu choisi à l’intérieur de l’entreprise. La chaise de massage est conçue pour être déplacée facilement et utilisée dans des espaces restreints.

La technique que je pratique est le shiatsu sur chaise et le massage couvre le haut et le bas du dos, la nuque, la tête et les bras, qui sont les parties du corps les plus en demande en général. Selon les besoins du client, j’adapte ma routine pour libérer efficacement les tensions de façon personnalisée.

Les rencontres peuvent se faire de façon ponctuelle (période intense de travail, échéance de production, etc.) ou encore sur une base régulière (hebdomadaire, mensuelle ou aux deux semaines ; le soir, en journée, ou sur la pause de midi…)

Changement de saison – bienvenue au printemps

5elements

 

Bien qu’il ne soit pas encore visible, le printemps est là depuis le 4 février, selon les principes de la philosophie chinoise. Il durera jusqu’au 17 avril. L’hiver est donc fini, le Yin décroît et le Yang recommence à croître. Le Printemps correspond à l’élément Bois.

Le Mouvement Bois représente la force d’activation et de croissance qui s’affirme au départ d’un cycle, il correspond à la naissance du Yang. Le Bois est une force active et volontaire comme la force puissante et primitive de la vie végétale qui germe, croît, émerge du sol et s’élève vers la lumière. Le Bois se courbe et se redresse.

C’est la période idéale pour recevoir un shiatsu. C’est l’occasion d’harmoniser l’énergie de votre corps avec celle de la saison et vous permettre de la vivre pleinement.

Lorsque l’énergie du Foie et de la Vésicule biliaire est équilibrée, le désir de créer, de transmettre, la clarté et la vivacité d’esprit, la lucidité et le calme sont disponibles, ainsi que les rêves riches, car le Foie est “le maître des rêves” ; l’image qui est associée est celle d’un “promeneur libre et aisé”.

En revanche, si cette énergie est trop forte, c’est la colère, l’irritation, l’exigence exagérée, l’insomnie et les maux de tête qui nous guettent !… Trop faible, c’est la procrastination : il nous devient alors impossible de passer à l’action, de vivre l’instant présent en prenant les bonnes décisions. Les signes en sont aussi des réveils difficiles, des soupirs fréquents.

Le grand « nettoyage de printemps » est particulièrement salutaire dans la maison mais aussi en nettoyant le Foie doucement (artichaut, radis noir, romarin, bardane, fumeterre, chardon marie, chicorée, chrysantellum américanum, desmodium, ubier de tilleul, sève de bouleau).
Le jus d’un demi-citron dans un verre d’eau le matin pourra être également bienvenu, attention cependant à l’excès d’acide qui risque de blesser les tendons, les muscles et les ongles (tissus reliés au Bois). Un jeûne court régulièrement va également aider au drainage.

Auto-massages :
– Faire régulièrement un palming des yeux (frotter vigoureusement les mains l’une contre l’autre jusqu’à échauffement puis les poser en coupe sur les yeux sans appuyer sur les globes oculaires pour obtenir l’obscurité la plus totale), surtout si vous travaillez sur écran (valable toute l’année mais particulièrement au printemps). Recommandé: 3 minutes de palming toutes les heures.
– Fermer les yeux et appuyer délicatement sur les globes oculaires avec les doigts joints, écarter les mains comme pour brosser l’œil vers l’extérieur. A faire 5 fois régulièrement (avant le palming par exemple)
– Poser vos mains en coupe sous les seins (voir image en bas de page, localisation exacte sous le mamelon, entre la 6e et 7e côte) et laissez la zone se détendre.

la marche consciente :

La marche permet de se délier, de se délasser, de se dégourdir, nous libère de l’emprise hivernale et mobilise un très grand nombre de muscles. Le printemps ranime la mobilité du corps, et pour en profiter, la souplesse et l’élasticité des muscles et des tendons est nécessaire ; mais il existe une fragilité particulière à cette saison, aggravée par le VENT. En MTC, il représente une énergie dite “perverse” qui amplifie les effets négatifs du froid et de l’humidité.  Les signes principaux d’une “attaque de Vent” sont des symptômes variés qui se déplacent sans cesse dans le corps : tel jour une douleur au genou, le lendemain une migraine, plus tard les yeux larmoyants, des frissons, etc…

Profitez du retour des beaux jours pour prendre l’air, pour faire des petites marches dans la nature qui se réveille tout doucement également. Mais n’oubliez pas de vous protéger Les zones du corps particulièrement sensibles au vent, qui sont : la nuque, le haut du dos et les épaules.

Bon printemps.

Première de la classe : la consoude

Les conseils phyto-aromatiques de Laurence et ses Expertes

Première de la classe: la consoude (Symphytum officinale)

Plante des hommes des cavernes, préconisée par Dioscoride et Pline l’ancien, cette herbacée qui dresse ses longues tiges le long des fossés, à la lisière des bois, dans les mares et tous les lieux humides, est connue de nos jours pour ses actions cicatrisantes et réparatrices des plaies MAIS les scientifiques se sont penchés sur sa composition ET il en est ressorti qu’elle contient des alcaloïdes pouvant causer par voie orale des troubles hépatiques graves.

Si pendant près de 2000 ans, la consoude n’a tué personne, n’a engendré aucune pathologie hépatique dégénérative, on peut se poser des questions sur la résistance de l’homme moderne, mais appliquons le principe de précaution et voyons quelles sont les activités intéressantes et non toxiques de cette grande plante vivace.

Parties à utiliser: toute la plante, mais surtout la racine

Périodes de récolte:pour les…

Voir l’article original 290 mots de plus

Le sureau pour soigner le cancer

Les conseils phyto-aromatiques de Laurence et ses Expertes

La réponse à ma devinette était le sureau :

  • Sureau noir (Sambucus nigra) pour l’Europe.
  • Sureau canadien (Sambucus canadiensis) pour le Canada

Le petit clin d’œil à  la fée, c’est un conte d’Andersen  pour les enfants: La fée du sureau http://www.contes.biz/conte-55-La_fee_du_sureau.html

Le sureau est un bel arbuste qui nous dévoile encore aujourd’hui  des propriétés médicinales  inconnues :

Manger ou boire de la tisane de baies et fleurs de sureau peut aider à prévenir la formation de tumeurs cancéreuses.

Une étude faite par des chercheurs de l’Université d’Illinois a démontré que le sureau Canadensis (mot anglais: Elderberry) a le potentiel de neutraliser une souche de cellules cancéreuses. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1720163

Les fleurs de sureau

Elles contiennent principalement des flavonoïdes (quercetine et rutine),  des triterpènes, des acides phénoliques, des huiles essentielles et des minéraux.

Ces précieux actifs lui procurent des propriétés anti-inflammatoires, anti-histaminiques, anti-rhumatismales, antivirales et diurétiques.

Les…

Voir l’article original 364 mots de plus