Découragement et désespoir

Découragement

Il arrive parfois que l’on se retrouve dans une situation émotionnellement déstabilisante, un sentiment d’impuissance, puis de découragement, et pire encore, de véritable désespoir. On se demande si on a la capacité de mener à bien certains projets, si on a assez d’énergie pour affronter une ou plusieurs difficultés, écueils, entraves, obstacles, leçons de vie…

La Médecine Traditionnelle Chinoise nous parlera de Shen et de Zhi, mais qu’en est il dans la vie de tous les jours.

 Le Shen est l’Esprit ; la conscience acquise durant les premières semaines, les premiers mois, les premières années de vie. Il est en relation avec l’énergie du cœur, le Feu.

Il est responsable de la cohérence de la personnalité, c’est lui qui donne à l’être humain la capacité à gérer les situations les plus difficiles dans les meilleures conditions en tenant compte des énergies intérieures et extérieures.

Il fournit le juste équilibre, et s’il fonctionne correctement, l’esprit est clair, le discours intelligible, le cœur serein.

 Le ZHI est en relation avec l’énergie des  Reins, l’EAU.

Il correspond à la volonté, à la détermination, à la capacité de réaliser une intention. Il est indispensable pour finir une action, sans se laisser détourner par les obstacles. Il apporte autorité et affirmation de soi.

Sa déficience produit la peur, un caractère indécis et changeant, le découragement, la démotivation, la fatigue, le manque de vitalité, l’impuissance, la dépression et la soumission à l’adversité.

Le thérapeute apporte un soutien à ces énergies, et rééquilibre sa circulation dans tout le corps. Le style de Shiatsu dans ce cas précis sera lent et nourrissant, permettant au corps de se relâcher. Ceci entraînera d’une part une détente physique, pour que le corps se revitalise, et dans un deuxième temps une détente psychique.

 On peut aussi s’aider des Élixirs floraux (les fleurs de Bach en l’occurrence), pour soutenir l’aspect psycho-émotionnel. En voici quelques exemples :

L’orme qui lutte contre les sentiments d’impuissance ou d’incompétence.

Le mélèze qui redonne courage à ceux dont le manque d’estime pour eux-mêmes est fort.

Le pin sylvestre qui réconforte ceux qui, insatisfaits de leurs efforts, souffrent terriblement de leurs échecs, réels ou imaginaires.

Le châtaignier qui agit sur les accès de désespoir ou angoisse extrême.

 – La gentiane,  précisément pour ceux qui se découragent facilement.

 Chacun d’entre nous, potentiellement, est sujet à un découragement à un moment ou un autre de sa vie, face à certaines situations. Mais attention à ce que cela ne dure pas trop longtemps. N’attendez pas que le déséquilibre soit trop ancré, le traitement en sera d’autant plus long…

 N’hésitez pas à baisser les masques et à prendre les devants : contactez nous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s