[Shiatsu thérapeutique] Les sept émotions, les méridiens et l’examen

☯ Les sept émotions : La médecine traditionnelle chinoise considère le corps et l’esprit comme étant une unité, contrairement à la médecine occidentale, qui les observe séparément. Ainsi, les Chinois prennent en compte les émotions dans l’apparition des maladies. On distingue sept émotions que l’on considère aujourd’hui encore comme étant de grande importance pour le diagnostic : la joie, la colère, la tristesse, le chagrin, la mélancolie, la peur et la crainte. Chaque émotion est en relation directe avec un organe et son système de fonctionnement : la joie dépend par exemple du coeur et de sa circulation, la colère du foie, la tristesse et le chagrin des poumons et de la respiration, la mélancolie ou l’inquiétude de la rate et de la digestion, la peur et la crainte des reins et de la fonction urogénitale.
La différence, difficile à concevoir entre la tristesse et le chagrin ou entre la peur et la crainte, est seulement graduelle. Si ces sept émotions sont équilibrées, l’harmonie règne. En revanche, si une émotion est intense et domine sur le long terme, ou si un déséquilibre grave apparaît soudainement, ceci aura des répercussions sur le Ki et les autres substances. Des maladies pourraient alors survenir. Comme les sept émotions sont en relation étroite avec les organes, un dérèglement du Ki dans ces organes peut aboutir à un déséquilibre du corps et de l’esprit. La relation inverse est également possible.
On ne peut toutefois pas considérer les sept émotions ou leur dérèglement comme étant les seules causes des maladies. En effet, ils ne peuvent influer sur la santé qu’en combinaison avec d’autres facteurs ainsi qu’avec les cinq substances vitales et les douze organes vitaux.
Chaque émotion intense a un effet durable sur le psychisme et influe sur la façon de se tenir, ce qui à long terme peut provoquer des douleurs. Ainsi, une joie excessive est associée a des mouvements rapides (psychisme nerveux), la mélancolie ou l’inquiétude pèse sur la tête (psychisme pensif, mélancolique). La tristesse et le chagrin ont pour conséquence un dos arrondi et un corps affaibli (psychisme timide), la crainte et la peur ont pour effet de contracter les muscles du dos (psychisme fatigué, craintif, tendu), la colère entraîne des tensions dans tout le corps et influe sur la force de la voix (psychisme énervé, irritable).
☯ Les méridiens : Le Ki circule à travers le corps par des canaux spécifiques, appelés méridiens. Les différents méridiens sont interconnectés. Ils sont au nombre de douze et partent en général des entrailles (six organes et six viscères). La médecine chinoise s’appuie sur les déséquilibres observés par la lecture énergétique des méridiens et y répond via un large éventail de méthodes : Shiatsu, moxibustion, acupuncture, exercices énergétiques (qi kong, taichi chuan, kung fu), pharmacopée… Chacune a, selon ses promoteurs, une action précise sur les méridiens.

meridi10
☯ L’examen : Un diagnostic se base sur les quatre temps de l’examen (Si Zhen):
– L’interrogatoire
– La palpation : lecture énergétique au niveau du Hara (au centre de l’abodmen), des pouls, des points d’acupuncture et de moxibustion, et de certaines zones du dos
– L’observation, notamment de la langue et du teint, du regard, des cheveux, des ongles, et des mobilités articulaires
– L’examen audio-olfactif des urines et des excréments, de l’haleine, de la toux (sèche ou grasse)
Ces quatre temps de l’examen permettent d’identifier les symptômes présentés par le patient, et de les analyser, pour évaluer les causes de la pathologie et donner les grandes lignes de la thérapie. Tout au long du traitement, l’intervention se précisera alors plus en détail.

Pour conclure cette série de quatre articles, le Shiatsu, qui s’appuie sur la Médecine Traditionnelle Chinoise, ne peut être considéré comme un simple massage de détente. Il travaille en profondeur sur les trois sphères (physique, mentale et émotionnelle), et va équilibrer les énergies du corps dans le but de le renforcer. Cela permettra de prévenir la maladie ou d’aider le corps à lutter contre celle-ci.

Pour suivre notre actualité, aimez notre page Facebook !

Contact

Une réflexion au sujet de « [Shiatsu thérapeutique] Les sept émotions, les méridiens et l’examen »

  1. Ping : Eczéma | ALTER-THERAPIE ( Shiatsu Montréal, Nuad Bo'Rarn, Reiki ) – Yannick Idmond

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s