Le Shiatsu thérapeutique

Le Shiatsu thérapeutique est une discipline énergétique traditionnelle d’origine japonaise méconnue en Occident. Bien souvent, pour pouvoir capter l’attention en abordant le sujet, on doit commencer par faire l’analogie avec l’acupuncture, qui est une discipline beaucoup plus courante. Lorsqu’on parlera de Shiatsu, on parlera inévitablement de Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), qui a été développée depuis cinq millénaires (28ème siècle av. J-C).
Une grande différence sépare la médecine chinoise de la médecine occidentale. Cette dernière a tendance à isoler la maladie pour pouvoir la contrôler ou l’éradiquer ; tandis que le médecin chinois regardera le patient dans sa totalité : physiologique et psychologique. Toutes les informations pertinentes, symptômes et autres caractéristiques générales du patient, sont notées et assemblées afin de donner ce que la médecine chinoise appelle un « modèle de dysharmonie ». La thérapie adoptée par le médecin essaie alors d’amener la configuration d’ensemble à l’équilibre, de rendre l’harmonie à l’individu. Pour la médecine occidentale,le même traitement sera appliqué à différentes personnes qui auront les mêmes symptômes, tandis que pour la médecine chinoise, l’examen d’une même pathologie pourra aboutir à plusieurs résultats : une déficience de Yin, une chaleur humide qui affecte un organe, l’épuisement du « feu », une dysharmonie du Sang ou du Qi (ou Ki en japonais)… La médecine chinoise cherche à comprendre comment un symptôme se situe dans l’ensemble du modèle corporel de ce patient. Une personne en santé n’a pas de symptômes dérangeants, et elle exprime un équilibre mental, physique et spirituel. Lorsque cette personne est malade, le symptôme n’est qu’une partie du déséquilibre complet du corps, et ce déséquilibre peut être perçu dans d’autres aspects de la vie et du comportement du patient.
Pour intervenir ainsi, la médecine chinoise repose sur plusieurs théories : Le Yin et le Yang, Les substances fondamentales, Les organes du corps, Les méridiens, Les six facteurs pathogènes, Les sept émotions et l’examen.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour suivre notre actualité, aimez notre page Facebook !

Contact

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s